Comprendre les formations autour de caviste proposées par la CCI

510
Partager :

Selon des études récentes, le secteur du caviste se porte bien. Il attire de nombreux amateurs et amatrices de vins. Ces derniers s’interrogent justement sur les formations permettant d’exercer le métier de caviste. C’est l’un des domaines qui suscitent des reconversions professionnelles. Mais en quoi consiste le métier du caviste ? 

En quoi consiste le métier du caviste ? 

Le caviste est un professionnel œuvrant dans le secteur du vin. Ses missions peuvent varier en fonction du poste qu’il occupe. 

A lire également : Quels sont les différents types de whisky disponibles sur le marché?

Le caviste peut être amené à s’exercer dans une exploitation viticole, avec un superviseur appelé maître de chai et un œnologue. Dans ce cas, il s’occupe de la préparation et de l’entretien du matériel. Il se charge aussi des différentes étapes du processus de fabrication allant de la récolte jusqu’à la mise en bouteille. 

Dans une boutique ou dans une grande distribution, le caviste a pour rôle d’assurer la fonction commerciale. Dans ce cas, son métier consiste à accompagner les particuliers ou les entreprises dans le choix de leurs bouteilles. 

A lire également : Les infos essentielles a connaitre sur le vin rose

Après une formation caviste, le sommelier-caviste peut utiliser leurs compétences aux services d’un restaurant ou d’un hôtel. Les personnes disposant d’un diplôme de caviste ont généralement pour responsabilité de sélectionner les vins qui se marient parfaitement avec le menu proposé par le chef cuisinier. Elles sont en mesure de conseiller les convives dans le choix de leurs vins, en fonction de leurs goûts et de leur budget. 

L’organisation de la formation de caviste

Les formations sont élaborées généralement autour de deux axes à savoir les compétences vinicoles et les compétences managériales et commerciales. 

Il est nécessaire d’avoir une connaissance avancée sur le produit pour participer à la fabrication du vin. En effet, les cursus d’œnologie seront davantage orientés sur le développement du goût que ceux destinés à la vente ou à l’exploitation. Quoi qu’il en soit, les formations de caviste devraient comprendre des cours vous permettant de renforcer vos compétences vinicoles. 

Exercer le métier de caviste requiert aussi des compétences managériales et commerciales. L’administration d’une vigne n’a rien à voir avec celle d’un magasin. Toutefois, vous devez vous familiariser avec les bases de la gestion d’une entreprise, en particulier en matière de ressources humaines, de législation, de comptabilité et de marketing. Pour augmenter vos chances, il est conseillé de choisir une formation de caviste vous permettant d’acquérir des compétences essentielles d’un bon vendeur. 

 Les formations proposées par la CCI pour devenir caviste

Le secteur viticole propose de multiples possibilités de formations allant du CAP au bac + 5, à savoir : 

  • Les formations initiales de niveau CAP et bac
  • Les formations supérieures
  • Les études spécialisées
  • Les formations continues pour adultes
  • Etc. 

Sachez que le métier de caviste est l’un des secteurs qui attirent les professionnels en reconversion. De ce fait, des formations continues de caviste destinées aux adultes ont été mises en place. Parmi les plus prisées, il y a le certificat de caviste-sommelier par la CCI. En optant pour cette voie, vous avez la possibilité de bénéficier du financement CPF. 

Bien que le métier de caviste ne requière pas forcément de diplôme, les formations proposées par la CCI vous permettent de développer les connaissances essentielles pour mener à bien votre mission de manière efficace et sereine. Elles ont pour objectif de vous faire acquérir les compétences nécessaires au conseil et à la commercialisation des vins et alcools et à la gestion d’un point de vente. 

Sur le plan pédagogique, la formation de caviste se concentre sur la gestion des achats de l’établissement, de la relation client de l’établissement, sur les méthodologies de développement et de communication de l’établissement et sur le suivi des activités de l’établissement. 

Le contenu du programme de formations de caviste proposées par la CCI

La formation de caviste proposée par la CCI est classée en catégories. 

La formation à la gestion des achats d’une entreprise

Les participants apprennent à identifier les besoins de l’entreprise, à différencier les réseaux d’achats et à déterminer les critères d’achats. A l’issue de cette étape, l’apprenant saura comment passer et suivre les commandes, réceptionner et contrôler les marchandises, sélectionner les vins et spiritueux, maîtriser le vignoble français, identifier les vignobles étrangers et maîtriser les techniques de dégustation et d’analyse. 

La formation à la gestion relation client au sein de l’entreprise

Cette formation consiste à apprendre aux participants à accueillir le client (par téléphone et physiquement), à gérer la relation client, à conseiller les produits et les services de l’entreprise, à assurer le processus de vente, à procéder à la vente, à développer la vente additionnelle et à traiter les réclamations clients. 

La participation aux actions de développement et de communication de l’entreprise

Comme il a été dit plus haut, le caviste est aussi amené à participer aux actions de développement et de communication de l’entreprise. Pour ce faire, il doit apprendre à constituer et développer son fichier clients, à préparer un plan d’action commerciale, à réaliser un entretien de prospection, à analyser les résultats de l’action commerciale, etc. 

Lors de cette étape, les participants sont formés pour être capables d’animer le point de vente, de créer un environnement favorable à la vente, de mettre en place des actions de commercialisation et des animations sur le point de vente et des offres promotionnelles. 

La formation à la gestion et au suivi de l’entreprise

Il s’agit ici d’apprendre à maîtriser la gestion de son entreprise du point de vue commercial, financier et au niveau de la comptabilité. Cette formation a pour objectif de montrer aux participants comment contrôler la concordance entre bons de commandes et factures, calculer le prix de revient et fixer le prix de vente, mettre en place des tableaux de bord, établir une facture, remplir une déclaration de TVA, gérer les stocks, etc. 

Les apprenants font l’objet d’une évaluation de connaissance en cours de formation. Il y a aussi des épreuves d’évaluation de blocs pour évaluer leurs compétences. Les cours théoriques en présentiel se font en salle de cours, tandis que les travaux pratiques se font en laboratoire d’analyse organoleptique.

En optant pour la formation de caviste proposée par la CCI, vous avez la possibilité d’accéder à un financement par la zone géographique concernée (Côtes d’Armor, Ille-et-Vilaine, Morbihan, Métropolitaine Bretagne ouest, …).

Partager :