L’art de la théière parfaite : pourquoi utilise-t-on encore les théières dans le monde entier ?

70
Partager :

Plus qu’une boisson relaxante, le thé est un art. Un art qui nous fascine depuis plusieurs siècles déjà et qui ne semble pas perdre en popularité, bien au contraire. En effet, des cérémonies du thé japonaises sont encore organisées en France pour célébrer l’amour de ce nectar et du mode de vie qui en découle.

Alors, si vous aimez boire un thé noir de qualité, laissez-nous vous en dire plus sur les théières qui sont essentielles pour apprécier pleinement votre boisson chaude favorite.

A lire aussi : Coq au vin

Un objet à l’histoire riche

La théière est un objet qui existe depuis des siècles, avec une origine présumée au XVe siècle en Chine sous la dynastie Ming. Pourtant, le thé existe depuis bien plus longtemps et cette invention a révolutionné la manière de consommer le thé.

L’apparition de la théière peut être associée à la sédentarisation des différents peuples et l’augmentation du confort de vie. C’est notamment pour cela qu’elle connaît un pic de popularité à l’époque victorienne en Angleterre. Des cérémonies du thé apparaissent à travers le monde à différentes époques et les salons de thé sont encore aujourd’hui un lieu de sociabilisation.

A lire également : Soupe Angevine

D’ailleurs, vous pouvez trouver des salons de thé sur Paris pour une ambiance des plus relaxantes. Ces lieux représentent une échappatoire dans le tumulte d’une société qui va de plus en plus vite.

Que change la théière dans notre manière de boire ?

Au-delà de la dimension esthétique, la théière a une réelle utilité et change véritablement la manière de consommer notre thé. Les théières existent sous diverses formes et chacune avec leurs propres matériaux ; ainsi selon la théière choisie l’expérience sera différente. Il existe des codes que les amateurs de thé respectent pour tirer le meilleur de ces plantes fantastiques.

Par exemple, le thé noir est souvent accompagné d’une théière en céramique, en fonte ou bien en argile. Le but est ici de permettre au thé de libérer un maximum d’arôme dans une théière capable de retenir la chaleur afin d’allonger le temps de diffusion.

En revanche, pour le thé vert, on choisira une théière en porcelaine, grès ou faïence, voire en verre. La raison étant que le thé vert est plus fragile que le thé noir et qu’une chaleur trop importante peut faire cuire la plante. Ceci vous prive donc de ses saveurs et ses bienfaits.

Il existe aussi des théières pensées pour un seul type de thé : elles sont le plus souvent faites en terre poreuse. Ces théières vont retenir l’arôme du thé précédent et si vous changez de plante, vous obtiendrez un mélange qui peut s’avérer désagréable. La théière de Yixing, par exemple, est réputée pour être utilisée uniquement avec du thé Oolong.

La théière, un art à cultiver

L’utilisation de la théière est particulière et avant de pouvoir organiser votre cérémonie du thé vous-même, il faudra vous documenter pour faire les bons choix. La théière est un objet tellement versatile qu’elle a même été employée par les assassins japonais avec une théière à double-fond permettant d’empoisonner leur cible. Alors, cultivez votre art et devenez un maître du thé.

Partager :