3 conseils pour réussir votre apéro

156
Partager :

L’apéro est un moment de convivialité par excellence où l’on mêle loisir et gourmandise. C’est un moment de partage qui symbolise bien notre amour de la bonne chère et l’association que l’on fait entre repas et plaisir.

Qu’il soit organisé dans le respect de codes établis ou qu’il représente un moment de liberté et d’improvisation, un apéritif réussi se reconnaît à de nombreux points. Voici quelques conseils pour vous aider à savourer ce petit rituel avant le dîner ou après le travail.

A découvrir également : Café glacé

Un classique sûr : le vin blanc et les fromages

Les vins rouges sont des choix déconseillés pour les apéritifs. Ils sont en général considérés comme trop complexes pour être appréciés par les papilles lorsqu’on est à jeun.

Une transition plus douce s’impose, et les vins blancs sont ici des choix bien plus judicieux. Sélectionner un bon vin blanc en association avec un fromage.

Lire également : Légumes au curry

Un choix comme le vin Hypocras peut permettre un accord harmonieux avec à peu près tous les fromages. À l’apéritif, il est dans tous les cas recommandé de privilégier légèreté et simplicité.

Il est toujours contre-productif d’être excessif en misant par exemple sur de nombreuses boissons différentes, ou sur des petits fours trop gourmands.

Il ne s’agit que d’initier un bon repas, ou de partager un moment de convivialité tranquille qui laissera encore place à une suite.

Multiplier les possibilités avec de la vodka, du gin ou de l’anis ne sera pas forcément du meilleur goût. Le but est de démarrer tranquillement sans saturer le palais de vos convives d’entrée de jeu.

Éviter une erreur courante : les tomates en apéro

Les tomates cocktail sont un choix qui ne convient en réalité à aucun moment de l’année. L’acidité de ce fruit n’est pas un choix judicieux.

Elle ne permet en outre pas des associations goûteuses avec le vin. De délicieux plateaux de gougères au fromage, du parmesan, ou encore de petits cakes salés et légers sauront constituer un apéritif gourmand et sans excès.

Pour organiser un apéritif réussi sans trop se casser la tête, le mieux est d’imposer le choix d’un menu que vous jugerez convenable.

Pour le choix du meilleur vin blanc par exemple, inutile de demander l’avis des convives : vous vous retrouverez vite face à une multitude de conseils sans pouvoir vous décider. Le mieux est de présenter votre choix à vos invités, afin de le leur faire découvrir.

La question de l’organisation

Un menu soigné constitue la base, mais rien ne vous empêche de penser à une ambiance adéquate. Par exemple, quelques ajustements dans votre salon, une petite décoration pour l’occasion, ou une musique douce peuvent servir à transformer un petit apéro en un moment mémorable et tout en simplicité. Pour les apéritifs dinatoires, il peut être judicieux de penser à une présentation soignée pour faire effet.

Des ustensiles et accessoires comme les bols, les cuillères à café colorées, les mini boules et autres coupelles décoratives peuvent vous aider à faire preuve d’originalité et de goût sans en faire trop.

Par exemple, de petites étiquettes pour indiquer aux invités les contenus ou la nature de vos amuse-bouche seront une manière bien pratique de mettre en avant une présentation intéressante.

Partager :