Découvrez le lablabi, un plat du Maghreb savoureux !

130
Partager :

Le Maghreb est connu pour être un pays regorgeant de nombreuses spécialités culinaires. Ces divers plats ne manquent pas de figurer dans le menu des restaurants. Parmi eux, on dénombre le lablabi, une soupe souvent prise les matins. La particularité de ces recettes est qu’elles séduisent plus d’un. Comme tout plat, sa préparation requiert des ingrédients. Il est donc important pour le réaliser, d’avoir toutes les cartes en main.

Présentation du Lablabi

Encore appelé Lablebi, le lablabi est une soupe tunisienne, qui se consomme traditionnellement au petit-déjeuner. Il s’agit d’un repas copieux qui est réalisé avec un élément spécial que sont les

A voir aussi : Tartare de saumon

pois chiches. Ces pois sont présentés dans une soupe fine épicée. En effet, le pois chiche est une légumineuse originaire du Moyen-Orient et il est très cultivé par les Indiens. Les pois chiches contiennent assez de vitamines, de minéraux et de graisses saines.

Outre cette parfaite contenance, sachez qu’ils sont riches en fibres et en protéines. Ces légumineuses font office de substitut de viande pour la préparation des plats végétariens. De plus, le lablabi est servi en étant accompagné de morceaux de pain. Les pains coupés étant rassis avec un œuf poché en dessus. Il est souvent rempli de thon à l’huile et d’olives. On en voit dans une panoplie de versions.

Lire également : Oeufs en neige au micro-ondes

Les différentes variantes de cette soupe tunisienne

Tout comme beaucoup de recettes traditionnelles, le Lablabi comporte plusieurs variations. Elles existent à travers la Tunisie et même au-delà. La Syrie, la Turquie, l’Irak sont des exemples. Premièrement, on a la cuisine d’origine assyrienne qui en propose. Il est aussi cuisiné à base de pois chiches et est appelé lablabi. Ensuite, en Irak, est disponible une autre variante de cette soupe. Ici, le jus de citron est mélangé avec les pois chiches pour créer un plat similaire.

Avec la version turque, le nohut corbasi, est semblable au Lablabi, mais avec du jarret d’agneau en plus. En Tunisie, les variantes du plat englobent des ajouts de coriandre, persil, câpres. Enfin, cette version traditionnelle est rare et cuisinée avec du pied de bœuf et s’appelle la hergma. Retenez que les variantes de la soupe maghrébine, sont disponibles dans plusieurs pays.

Les indispensables pour la préparation du Lablabi

Les ingrédients clés qui confèrent à cette soupe son caractère savoureux et épicé sont les pois chiches. Vous aurez besoin aussi de cumin, le carvi et de la harissa. Il vous les faut à tout prix. Durant la préparation de ce plat, préférez les pois chiches secs plutôt qu’en conserve. En plus de ces éléments clés, procurez-vous des tranches de pain un peu rassis, des gousses d’ail bien pressées.

Des olives noires, du sel, du bicarbonate de soude, trois cuillerées de vinaigre blanc, de l’huile sont nécessaires. N’oubliez pas le du thon en conserve ! Vous aurez aussi besoin d’eau et d’un citron. Obtenez ces ingrédients en des quantités précises.

Comment réaliser le Lablabi ?

On recommande d’abord de tremper les pois chiches dans une grande quantité d’eau. Mettez dans l’eau du bicarbonate de soude et laissez l’ensemble reposer pendant douze heures.

Étape 1

Après, pensez à égoutter et à laver les pois chiches. Lorsque vous finissez le rinçage, faites cuire sur une quinzaine de minutes les pois chiches et deux gousses d’ail pressées. Baissez ensuite le feu à une température moyenne, couvrez le tout et poursuivez la cuisson durant une heure. Rajoutez de l’eau s’il en manque, car les pois doivent toujours être : immergés dans l’eau.

Pendant la cuisson, retirez au besoin la mousse blanche qui pourrait se former. Veillez à ce que les pois chiches soient bien tendres et salez-les avant la fin de la cuisson. Puis, dans un saladier, ajoutez du jus de citron, de l’huile, l’ail, la harissa, le carvi et du cumin. Salez le tout et remuez au fouet.

Étape 2

Faites bouillir 1,5 litre d’eau additionnée de 3 cuillères à soupe de vinaigre d’alcool. La prochaine étape consiste à casser les œufs tout en évitant de casser le jaune. Une fois l’eau portée à ébullition, remuez grâce à un mouvement circulaire et glissez les œufs individuellement.

Laissez pendant 3 à 4 minutes en maintenant l’eau frémissante. Saisissez une écumoire et déposer les œufs dans un saladier d’eau glacée durant trois secondes. Mettez du sel sur les œufs pochés mis dans des assiettes après cuisson.

Dans un plat creux, déposez enfin quelques morceaux de pain. Avec la louche, versez par-dessus les pois chiches et leur bouillon. Mettez dessus un œuf poché, du thon et des olives. Ajoutez au mélange deux cuillerées à soupe d’assaisonnement et saupoudrez du cumin restant.

Partager :