Comment savoir si un vin est un vin de garde ?

237
Partager :

Le vin de garde ne coûte pas forcément cher avant son vieillissement. Cependant, il faut être sûr de choisir un vin qui a de réel potentiel de vieillissement pour ne pas être déçu le moment venu. Un vin de garde, avec quels critères pouvez-vous le reconnaître ?

Le vin de garde en quelques mots

Quand on parle de vins de garde, on pense tout de suite à des vins de haute qualité gustative et aromatique. Bien que chaque amateur et amoureux de vins ne recherche pas les mêmes saveurs et les mêmes arômes, cette notion de qualité est toujours de mise. Un vin de garde est un vin qu’on laisse vieillir pendant des années avant de le déguster.

A lire également : Chili con carne

Les vins que l’on fait vieillir sont souvent des vins de qualité. Sinon, il n’y a pas d’intérêt à les conserver pendant des années. Seuls les bons vins peuvent complexifier leurs saveurs et leurs arômes au fil des années. Les tanins du vin jeune deviennent plus soyeux ou souples pendant son processus de maturation.

Reconnaître le vin de garde à la dégustation

La meilleure façon de reconnaître un vin de garde est de le déguster une fois le vieillissement achevé. Plusieurs années après l’embouteillage, vous pouvez enfin goûter à ce vin que vous avez conservé dans une cave fraîche idéalement. Les connaisseurs indiquent qu’il y a trois critères qui permettent de reconnaître un vin de garde quand vous en dégustez un.

A lire également : Salade de poulet aux graines de sésame

Les arômes du vin de garde sont plus prononcés. Les saveurs sont plus complexes et les tanins plus souples. L’équilibre entre ces trois critères est le gage d’un excellent vin de garde. Toutefois, il faut remarquer que chacun peut avoir ses préférences. Les débats sont encore ouverts à propos du meilleur moment pour déguster un vin de garde.

Certains vins sont de garde par nature

Si vous êtes tenté de faire vieillir des vins parce que vous avez une belle cave à vins, il faut savoir reconnaître le potentiel de vieillissement des vins dans lesquels investir. Et comme vous pouvez vous y attendre, cette spéculation est un exercice difficile. Cependant, il y a un certain nombre de critères qui permettent de savoir si un vin est à même de bien se conserver ou non.

Acidité, tanins et sucre résiduel

Afin que le vin puisse développer ses arômes et ses saveurs, il est important qu’il ait une forte acidité. C’est pareil qu’il s’agisse d’un vin rouge ou d’un vin blanc. Un vin rouge vieillit bien également s’il a des tanins forts. Pour le vin blanc, outre l’acidité, il faut un certain taux de sucre résiduel.

Les cépages produisant des vins de garde

Pour les vins rouges, les cépages comme le Cabernet-Sauvignon, la Syrah ou encore le Tannant sont connus pour produire des vins de garde. Pour les vins blancs, il y a les cépages comme le Chardonnay et le Sauvignon blanc.

Les sols et terroirs pour vins de garde

La qualité du sol est également très importante pour le développement des caractéristiques gustatives et aromatiques des raisins. Les sols argileux, calcaires ou argilo-calcaires sont ceux qui sont les plus à même de produire des raisins pour vins de garde.

Le millésime : un critère très important

Peut-être que le millésime est même le critère le plus important de tous. Les vignes produisent des raisins de qualité quand les conditions météorologiques et climatiques ont été optimales pendant les différentes phases de développement de la plante.

La fermentation et l’élevage du vin de garde

D’une manière générale, le vigneron n’a pas réellement de pouvoir sur ses vignes. C’est la nature et l’environnement qui font le plus grand du travail. Toutefois, le travail est également d’une très grande importance. Il faut savoir que plus les raisins baignent dans leur jus de fermentation, plus le vin sera propice au vieillissement.

De même pour l’élevage, plus le vin s’imprègne des tannins du fût en bois, plus il développe les caractéristiques essentielles pour un vieillissement de qualité. Il est à noter que la grande majorité des connaisseurs prônent l’utilisation du bouchon de liège pour la conservation du vin de garde. Ce qui peut être également un critère pour reconnaître un vin de garde.

Partager :